Dans son corps douloureux, l’âme était triste et meurtrie.

Plus que du froid de la nuit, plus que des douleurs dans les jambes d’avoir tant marché à travers la ville, elle souffrait d’un mal sourd et profond.

En cette veille de Noël, l’âme en peine avançait par les rues, cherchant à ignorer la cause de sa souffrance.

Continue reading